Les conséquences de la canicule pour les secours préhospitaliers

Des fortes températures pendant deux jours de suite augmentent le risque d’arrêts cardiaques hors hôpital de 14 %, selon une étude coréenne [1]. les personnes de plus de 65 ans sont les plus touchées.

Ces résultats, publiés dans l’International Journal of Cardiology du 5 juillet 2016, confortent ceux d’une équipe française, publiés en 2006, qui ont montré que le risque d’arrêts cardiaques hors de l’hôpital avait été multiplié par 2,5 pendant la canicule de 2003 par rapport aux périodes estivales de 2000 à 2005 .

Sources :Medscape Edition Française  (info@newsletter.medscape.fr)